Navigation & Communication

Communiquer en raid (1ère partie) : la CB ou la radio ouverte à tous

En effet, en cas d’incident, de quelque nature que ce soit, il est important que tous les membres d’un groupe soient informés de la situation en temps réel. De même, lorsqu’on se retrouve dans le cadre d’une balade qui se veut conviviale ou culturelle, il est bon que tout le monde puisse profiter des commentaires de l’organisation ou de toute autre personne qui souhaiterait prendre part à la conversation. D’où l’intérêt d’avoir une bonne CB. Mais ici, comme pour tout, il y a certains paramètres à respecter…

 

 

L'installation.

Dans la plupart des cas, le mauvais fonctionnement d’une CB vient de son antenne ou de son installation. Si vous voulez privilégier une installation fixe, faites très attention à votre câble. Il ne doit pas être pincé ou écrasé et s’il passe à travers la carrosserie, protégez le avec un passe câble pour éviter tout risque de coupure. Si vous vous orientez sur une installation ponctuelle, juste pour une balade ou un voyage, vous serez quasiment obligé de vous équiper d’une antenne magnétique. Dans ce cas, vous devrez faire passer votre câble par la portière. En principe, cela ne pose pas trop de problème si on prend soin de ne pas le coincer n’importe comment. Dans tous les cas de figure, il est fortement conseillé de fixer la partie extérieure du câble, sur le capot ou sur le toit, avec de l’adhésif puissant, pour éviter les risques d’arrachement sur les parcours forestiers. Dans le cadre de cette installation temporaire, vous allez sans doute vous retrouver avec une bonne longueur de câble à l’intérieur du véhicule. La plupart du temps, on enroule le câble et on le cache sous le tapis de sol du passager. Attention cependant : le câble peut être générateur d’interférences plus ou moins agaçantes, surtout s’il est enroulé. Si vous avez un odomètre de la marque Terratrip, vous aurez intérêt à enrouler votre câble le plus loin possible du trip car ce dernier risque de se mettre à zéro de manière intempestive au moment de l’émission. Ce n’est pas la faute de la CB. C’est tout simplement un problème du Terratrip qui n’est pas suffisamment protégé des ondes environnantes. Peut-être vous faudra-t-il changer l’emplacement de l’antenne en prenant soin de la mettre sur le toit (si vous en avez la possibilité), le plus loin possible du Terratrip et, de préférence à l’angle opposé. On en a déjà fait l’expérience et c’est vrai que cela se joue à très peu… Si vous avez un odomètre de la marque PC Trip, vous ne serez pas obligé de vous soumettre à toutes ces contraintes car l’appareil est très bien protégé de toutes les agressions électroniques extérieures. Comme pour l’installation fixe, évitez aussi de mettre le câble en contact avec des éléments contondants, que ce soit des bagages ou du matériel. Avec les vibrations, même une cantine en PVC peut sectionner un câble de CB.

L’emplacement de l’antenne est capital. Pour optimiser l’émission et la réception il faut tenir compte de deux éléments importants : le plan de masse et la hauteur de l’antenne. L’idéal pour le plan de masse, c’est le capot. Ou le toit, éventuellement, mais dans ce cas, l’antenne risque d’être arrachée si vous évoluez en milieu forestier. Le meilleur emplacement, donc, reste le capot ou l’arrière du véhicule. Pour qu’une installation sur le capot soit efficace, encore faut-il que ce dernier soit en acier. Ce qui n’est pas le cas des capots de Defender ou de certains capots de BJ en résine. Pour installer une antenne sur un capot, il y a trois options : l’embase magnétique (interdite dans certains pays d’Europe), l’embase de coffre qui se pince sur ce dernier (sans aucun perçage), et l’embase fixe qui, elle, nécessite un perçage.

Si vous ne pouvez pas installer une antenne sur le capot, placez-la à l’arrière sur une équerre ou directement sur la carrosserie et faites en sorte qu’elle dépasse d’une bonne longueur le toit du véhicule. Laissez de côté les petites antennes vendues avec certains kits et orientez vous plutôt sur de vraies antennes avec un brin qui ne soit pas inférieur à 1,80 mètre. Quant au choix de l’emplacement, c’est toujours plus compliqué sur certains véhicules dont la caisse est en alu ou en résine, mais si vous installez une antenne longue sur une aile avant ou le plus haut possible à l’arrière du véhicule sur une bonne équerre (juste à la limite de la ceinture de caisse, au dessus du clignotant), vous aurez des chances d’avoir de bons résultats. Dans tous les cas de figure, évitez les installations sur le pare-chocs ou sur le push-bar. Cela peut être très esthétique (voir photos) mais n’y a rien de pire en matière de plan de masse…

 

Le tosmètre améliore le rendement de l'installation.

Aussi perfectionnées soient-elles, les antennes de CB mobiles ne sont pas forcément préréglées pour être installées n’importe où et sur n’importe quelle voiture. Il faut donc procéder à quelques réglages si vous voulez vraiment optimiser votre installation. Dans ce cas, il vous faudra faire l’acquisition d’un tosmètre. Ce petit appareil doit être « ponté » entre la CB et l’antenne et, grâce aux indications portées sur son écran, vous pourrez optimiser le rendement de l’antenne en la changeant de place ou, plus simplement en diminuant la hauteur du brin (le fouet).

 

Quel émetteur - récepteur choisir ?

Il existe des tas de postes de différentes tailles. Dans le cadre de notre activité, il n’est pas nécessaire de s’équiper d’un gros appareil couvert de boutons et saturé d’options dont on ne se sert jamais. Un petit poste de base est tout aussi efficace et beaucoup plus facile à utiliser… surtout lorsqu’on est en mouvement ! Nous vous conseillons donc de favoriser la taille et l’encombrement, d’autant plus que dans nos 4x4 modernes il n’est pas toujours facile d’y loger ce qu’on veut.

Au cours d’une campagne de tests qui s’est étalée sur 16 mois, notre équipe a pu juger des capacités de trois marques : Alan, Président et CRT. Tous les appareils ont été testés dans le même véhicule avec une antenne Sirio 4000 Megawatts.

- chez Alan, nous laisserons de côté le modèle 48 Plus qui est une véritable catastrophe. Sur 5 appareils neufs, nous avons eu 5 appareils défectueux. Le temps d’utilisation de l’appareil que nous avons testé au maximum n’a pas dépassé une heure et demie ! La réception n’était pas terrible (4 sur 5) mais c’était mieux que deux des autres appareils qui étaient quasiment inaudibles. Hélas, au bout d’une heure, l’appareil est resté allumé mais on ne pouvait ni recevoir, ni émettre. Une heure après, nous avons rallumé ledit appareil et ce dernier s’est remis à fonctionner normalement…

pendant près d’une demi-heure. Nous avons obtenu un autre Alan 48 qui a fonctionné correctement pendant une bonne heure puis il s’est éteint définitivement. Entre les appareils prêtés par le distributeur et ceux de deux participants qui se sont fait reprendre leurs CB, nous nous sommes donc retrouvés avec 5 appareils défectueux. Bien évidemment, les services techniques d’Alan ont été informés. Nous attendons toujours une explication. Est-ce un problème de série ? Il est vrai que les appareils testés ou prêtés ont été obtenus pendant la même période. A ce jour, nous n’en savons pas plus donc, si l’on s’en réfère uniquement à nos tests, cet appareil est à ranger aux oubliettes…

Par contre, nous avons retenu l’Alan 100 Plus qui nous a donné toute satisfaction. Du même format que les petits Johnny et Harry, l’Alan 100 Plus s’est révélé un bon compagnon de voyage : belle qualité d’écoute, bonne émission, un micro agréable, simple d’utilisation et moins cher que tous les autres. Garantie 1 an.

- chez Président, nous avons bien apprécié le Walker mais pour des questions d’encombrement et de facilité d’utilisation, nous avons surtout retenu le Johnny III ASC et le Harry III ASC. Les trois postes sont d’une fiabilité exemplaire et leur qualité d’écoute est absolument parfaite. Un vrai régal à utiliser, surtout avec l’ASC (filtre automatique) qui est un plus non négligeable. Même en cherchant bien, nous n’avons trouvé aucun défaut à ces appareils dont la finition est particulièrement soignée. Nous avons également apprécié la prise en main des nouveaux micros qui sont, ni trop gros, ni trop petits. Garantie 5 ans.

- chez CRT, nous avons testé le Superstar 77114. Le premier appareil a fonctionné 2 jours mais avec une qualité d’écoute déplorable et une émission restreinte. Puis, les canaux se sont mis à défiler sans s’arrêter et nous n’avons pas pu continuer à nous servir de l’appareil. Les deux autres postes ont fonctionné 5 et 9 jours dans des conditions similaires au premier puis, là encore, les canaux sont devenus erratiques. Sans commentaire…

Nous ne pouvons pas vous parler des produits des marques Albrecht et ITT. Nous n’avons pas pu avoir les appareils en test et nous ne connaissons personne dans notre entourage qui possède un poste de ces marques. Quoi qu’il en soit, nous sommes tous arrivés à la conclusion que les CB les plus performantes et les plus confortables sont celles de Président.

 

L'antenne.

Président et Alan vendent leurs propres antennes. Ces antennes sont plus ou moins efficaces suivant la marque et le prix. Laissez de côté les « cure dents » de 20 ou 30 cm que l’on vous vend dans certains kits et orientez vous plutôt sur des antennes plus sérieuses. En règle générale, plus le brin est long, plus vous aurez de portée. Même si nous sommes à présent convaincus de la fiabilité et de l’efficience des produits Président, nous préférons les antennes de Sirio ou de Sirtel qui sont spécialistes en la matière. Pour un maximum d’efficacité, nous vous recommandons en priorité la Sirio 4000 Megawatts posée, soit sur une embase magnétique (Sirio ou Président), soit sur une embase de coffre (Président). Nous avons préféré cette antenne à celles de Sirtel parce qu’elle présente un avantage non négligeable : son brin est très souple donc moins fragile en milieu forestier…

 

Ampli et débridage.

Pour satisfaire aux normes imposées par la plupart des pays de l’U.E, les fabricants livrent leurs CB avec une sortie (puissance) de 4 watts. En réalité, ces appareils sont parfois plus puissants (notamment les multimodes) car ils peuvent être vendus « à l’exportation » dans des pays où les normes imposées sont moins restrictives. Dans ce cas, les CB sont débridées pour obtenir une puissance (très) largement supérieure. On peut aussi les « booster » avec des amplis (ou « tonton »). Dans un cas comme dans l’autre, ce type de manipulation est interdit presque partout en Europe. Cela dit, il n’est pas facile de vérifier une CB lors d’un contrôle routier à moins de la confisquer et de la passer chez un spécialiste qui en déterminera la puissance approximative mais ça c’est une autre histoire…

 

La CB à l'étranger.

En Europe, la CB, sauf erreur, est autorisée de partout pour autant qu’elle réponde aux normes techniques en vigueur. Certains pays comme l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne, le Liechtenstein et la Suisse sont parfois « tatillons » et pour vous éviter une amende ou la confiscation de votre appareil, vous aurez intérêt à avoir avec vous une carte de circulation CB délivrée gratuitement par l’ARCEP (Créée le 1er janvier 1997, l’Autorité de Régulation des Communications Electroniques est l’autorité française chargée de réguler le secteur des télécommunications). Attention : cette carte de circulation est à renouveler tous les ans. Dans les pays maghrebins, la CB est officiellement interdite sauf dérogation accordée, moyennant finances, par le Ministère des Télécommunications du pays traversé. La démarche peut être laborieuse, aléatoire (il faut tomber le bon jour sur la bonne personne qui examinera votre dossier avec bienveillance) mais elle aboutit souvent. Face aux tracasseries administratives et à la lenteur d’une telle démarche, la plupart des gens qui vont en Afrique du nord passent outre et dissimulent leur CB au moment du passage en douane pour la réinstaller un peu plus loin. Tout le monde est au courant mais les forces de l’ordre présentes sur le terrain ferment les yeux avec complaisance (pour le moment). Il faut dire que l’impact d’une CB n’a rien à voir avec celui d’une V.H.F en terme de perturbation de bandes d’Etat (armée, gendarmerie, garde civile, aviation, marine, secours en mer, etc.).

A propos

HELIOS ORGANISATION,
Culture et Découverte
Une autre vison du 4×4

Impasse des Bancaous
13124 PEYPIN

Nos Horaires

Du lundi au samedi

  • 9h00 - 12h30
  • 14h30 - 19h00

Nous suivre sur facebook

Copyright © 2018 Helios Organisation - Une autre culture du 4X4 - Tous droits réservés

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris