Accessoires et matériel embarqué

Equipements & accessoires outdoor : partir bien équipé

Lorsqu'on part en voyage, que ce soit en Europe ou en Afrique, il faut un minimum de matériel pour que les périples ne se transforment pas en galère. D'où l'idée de faire un dossier "spécial voyage" sur le matériel. Ce dossier n'est pas exhaustif, tout d'abord parce que le matériel est sans cesse en évolution et puis parce que, faute d'espace, nous ne pouvons pas trop nous étendre. Néanmoins, nous avons essayé de traiter le maximum dans son ensemble en abordant les sujets qui nous ont semblé les plus importants. Nous espérons que ce dossier répondra à vos questions et que vous trouverez sans problème le matériel qui correspondra au mieux à vos aspirations et... à votre budget sachant que les prix indiqués restent approximatifs !

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé
Bivouac
Autour de la table

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Si l’on cultive un certain art de vivre, on ne manquera pas d’associer les plaisirs de la cuisine et de ses dérivés dans l’environnement du bivouac. Une installation optimale sera garante de moments mémorables, encore faut-il disposer du matériel nécessaire. Pour ce faire, la formule "table + chaises" est un incontournable à ne pas négliger. Ce dossier ne s’adresse ni aux inconditionnels de la formule restaurant, ni aux purs et durs qui expédient leur repas sur le capot ou à l’arrière de leur véhicule. Nous espérons donc que vous trouverez les informations nécessaires pour vous permettre d’acquérir le bon matériel afin de profiter de la convivialité d’un repas de groupe en pleine nature…

Le marché offre principalement 3 types de tables : les tables valises, les tables à plateau rigide, les tables à plateau enroulable (ou semirigide). Le choix dépendra de multiples paramètres à prendre en compte selon les attentes des utilisateurs. Usage intensif ou occasionnel, encombrement, ergonomie d’utilisation et de rangement, poids, confort et solidité sont parmi les principaux paramètres. Le budget est donc très variable selon le modèle retenu.

Les tables valises

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Le concept de la table valise offre l’avantage d’intégrer dans un faible encombrement, la table et 4 assises. Le confort reste limité, sachant que les tabourets solidaires du plateau n’offrent pas de liberté de mouvement et ne remplacent pas l’ergonomie d’une chaise ou d’un fauteuil. Néanmoins, cette table représente une bonne solution pour un usage ponctuel ou modéré, dès lors que l’on veut privilégier le minimum d’encombrement et une facilité de rangement. Les rayons camping des grandes surfaces commercialisent dès les beaux jours des modèles d’entrée de gamme (de 25 à 79 ?), avec plateau et sièges en plastique articulés sur des armatures en alliage léger. De faible longévité, ces produits sont considérés comme des consommables et ne dureront pour certains que l’espace d’une saison. Les professionnels du camping, par contre, distribuent des modèles de fiabilité reconnue, qui reprennent le même concept d’architecture en y associant une fabrication plus soignée et des matériaux plus solides (aluminium anodisé, pièces de boulonnerie serties, finitions impeccables). Au final, on atteint des budgets plus onéreux, mais très raisonnables en terme de rapport qualité/prix surtout si on mise sur la pérennité des équipements. Parmi les modèles les plus fiables, je vous conseille la table valise Oasis (125 ?), distribuée par la société Trekking et la table valise Midland (125 ? aussi). Ces deux modèles de conception très proches présentent les mêmes avantages : plateaux de belle dimension, constitués d’un aggloméré de bois de haute densité habillé d’un bel entourage d’alu, fortes résistances au chargement, très bonne stabilité sur les sols meubles, superbe housse en polyester 600 deniers pour protéger la table contre les griffures et des frottements éventuels. Du beau matériel qui peut durer très longtemps… Dans un autre style, il m’est apparu essentiel de vous présenter le modèle PicNic distribué par Balvi (150 ?), une enseigne espagnole spécialisée dans la décoration intérieure liée aux arts de la table. D’un concept différent, la table est indépendante des assises, lesquelles se présentent sous la forme de 2 bancs recouverts d’une housse noire matelassée amovible.

Les tables à plateau rigide

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Le principal avantage de ces tables est leur rapidité d’installation, qu’elles soient en une seule ou en deux parties, avec un plateau monobloc ou un plateau articulé. Equipées de pieds modulables et extensibles, les tables à plateau rigides sont particulièrement stables et solides. L’offre du marché est riche et permet d’acquérir un bon produit à un prix très acceptable. L’éventuel inconvénient de l’encombrement (encore que ce point de détail ne touche pas vraiment ceux qui ont des châssis longs bien aménagés) est effacé quant à la large diversité de capacité d’accueil de nombres de convives. Dans cette catégorie, je recommande la gamme Lafuma avec la Mayotte (2 personnes, 70 ?), la Kerama (4 personnes, 115 ?), la Hawaï (6 personnes, 120 ?). Les tables à lamelles

Elles offrent un bon compromis entre contraintes d’encombrement, recherches de confort et garantie de fiabilité. Avec leur châssis pliable et leur plateau en lamelles d’alu qui s’enroule sur lui-même, ces tables ne prennent que peu de place d’autant plus qu’elles sont livrées dans une housse de rangement qui assure la « compression » de l’ensemble. Le modèle que je recommande en priorité a été conçu par Midland. Montées en un tour de main, les tables de la gamme Premium sont très bien finies et elles se déclinent en plusieurs dimensions pouvant accueillir de 2 à 6 personnes. Peu encombrantes, elles se rangent dans une housse en nylon. Les pieds sont réglables en hauteur pour compenser les irrégularités du terrain et grâce aux angles en plastique qui rigidifient le plateau on dispose d’une table très stable dont le degré de finition enterre largement les concurrentes de Décathlon.

Les sièges

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Si vous ne prenez pas une table valise et que vous vous orientez plutôt sur une table traditionnelle, vous serez bien obligés de prévoir des chaises ou des fauteuils… à moins de squatter ceux des voisins ! Là encore, le choix est vaste. En attendant, quelques précisions s’imposent pour éviter certains déboires. Sachez donc qu’en matière d’assise, on dispose de trois sortes de sièges : les tabourets, les tripodes, les chaises et les fauteuils.

Les tabourets ne prennent pas beaucoup de place mais leur confort reste assez rudimentaire. Les chaises et les fauteuils offrent différents niveaux de confort. Du meilleur… au pire ! Laissons de côté les modèles bas de gamme que l’on trouve par wagons dans les grandes surfaces. La toile laisse souvent à désirer sur le plan de la solidité ce qui peut occasionner des déchirures intempestives et souvent malvenues, surtout quand est au début d’un voyage au long cours. Pour rester plus sérieux, je préfère parler de modèles qui ont fait leurs preuves. D’ordinaire, on parle beaucoup de Lafuma, mais je préfère vous orienter sur la marque Midland qui me semble être maintenant le top en matière d’encombrement et de légèreté. Les 3 fauteuils que je vais citer plus loin s’ouvrent et se referment en un battement de cil, ils sont extrêmement stables, ils utilisent un tissu en polyester 600 deniers quasiment indéchirable, et leur structure en aluminium renforcé leur confère solidité et légèreté. - Le plus rigide pour manger est sans conteste le Director à 40 ?. Il se plie comme un fauteuil de camping traditionnel mais il offre un niveau de confort et de robustesse inégalé dans sa catégorie. - Le Colorado à 50 ? est un peu moins rigide que le Director mais il reste quand même très fonctionnel pour se tenir à table. Ses grands accoudoirs et son dossier rehaussé en font un excellent produit pour les veillées au coin du feu… - Le Nevada à 60 ? est un peu moins lourd que le modèle précédent. Il est aussi beaucoup moins rigide avec ses accoudoirs souples. Il est très confortable mais pour manger, je le trouve moins agréable que les modèles cités plus haut. A vous d’essayer…

La cuisine embarquée et l'éclairage

Que l’on soit un spartiate qui se nourrit de conserves basiques ou un épicurien amateur de petits repas mijotés, on est tous, plus ou moins, obligés de cuisiner lors d’un bivouac. Mais voilà, pour cuisiner en plein air, il faut un minimum de matériel. « La cuisine embarquée » est donc un terme générique qui englobe l’ensemble des outils nécessaires pour élaborer et consommer les repas dans un environnement extérieur. Le présent article traite principalement des réchauds, de l’éclairage et des frigos…

Le réchaud

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Le choix du réchaud sera fonction de vos exigences en matière de cuisine. Selon que vous souhaitez réchauffer de l’eau destinée à votre bouillon synthétique, réhydrater votre sachet lyophilisé, mijoter, ou griller un plat beaucoup plus élaboré, vous n’utiliserez pas le même modèle. La surface de chauffe et l’autonomie seront également des paramètres importants. Volontairement, les réchauds à l’essence ou alcool ne sont pas abordés ici (par exemple, les réchauds Coleman ou Frendo), considérant que le gaz constitue encore la solution idéale en terme de conditionnement, utilisation, autonomie, pour autant que vos aventures vous conduisent dans des altitudes compatibles. Le leader incontesté est bien évidemment Campingaz. Remisez au rayon souvenir le modèle mythique Bleuet de votre grand-père et adoptez le concept Easy Clic, invention géniale qui a révolutionné le système de connexion des appareils fonctionnant avec cartouches. Nous avons retenu 4 modèles à gaz qui vont crescendo dans la réponse aux besoins des utilisateurs. - le Globe Trotter de Campingaz, compagnon idéal des randonneurs pédestres est très pratique par son encombrement réduit (le brûleur, la pince poignée et la cartouche se rangent à l’intérieur de 2 casseroles en aluminium emboîtables). Si celui-ci relève un peu du gadget du fait que nous n’avons pas de réelles contraintes d’encombrement, il s’avèrera néanmoins intéressant pour rapidement préparer une boisson chaude et un sachet de nourriture reconstituée, sans avoir à déballer toute la batterie de cuisine. - dans la série des réchauds utilisant le système Easy Clic, le premier modèle est le Twister 270 (35 ?). Ce modèle vendu avec ou sans piezzo (allumage automatique) fonctionne avec des cartouches à valve CV 270 ou CV 470 (plus volumineuse). Pratique et peu encombrant, le Twister 270 est un bon compromis en terme de facilité de rangement, ergonomie d’utilisation et d’autonomie. - très novateur avec son design particulièrement esthétique et sa large surface de chauffe, le Bistro Activ (75 ?) a déjà fait beaucoup d’émules dans le milieu du 4x4. Pratique, stable et très performant, il se décline en plusieurs couleurs et fonctionne avec une cartouche à valve de type CP 250. Il bénéficie d’un piezzo et du système StopGaz (encore un brevet Campingaz) qui coupe automatiquement l'arrivée de gaz si la flamme est soufflée (thermocouple). En option, une ingénieuse plaque de cuisson constituée d’un plateau avec revêtement anti-adhérent assorti d’un bac à eau intégré permet de récupérer les graisses de cuisson et éviter les flammèches (diamètre : 32 cm). - si vos exigences de cordon bleu requièrent une grande variété de styles de cuisson, grillades, cuisson contact ou réchaud traditionnel, vous pourrez vous orienter sur le Party Grill (89 ?). Sa plaque de cuisson en revêtement anti-adhérent avec grille permet une cuisson saine et facilitée. Entièrement démontable, il fonctionne lui aussi avec des cartouches à valves de type CV 270 ou CV 470. Il est sans aucun doute, le réchaud le plus stable et le plus polyvalent du marché.

L'éclairage

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. L’éclairage est souvent négligé et c’est dommage, tant en terme de convivialité que de sécurité, d’autant que le marché offre de nombreuses solutions. Cet article ne traitera pas des spots ou phares de travail, certes puissants (mais d’un inconfort phénoménal !), les lanternes de table et les baladeuses constituant l’essentiel du sujet. Le marché offre puis quelques années des lanternes de table utilisant des ampoules néon, krypton ou Led. Ces lampes sont très silencieuses, néanmoins, leur intensité, leur autonomie et leur pouvoir éclairant sont souvent inférieurs aux lanternes à gaz. Pour éclairer correctement une table de 4 personnes, nous vous recommandons les produits suivants plus fiables et plus performants que d’autres, à savoir : - la lanterne de table James Baroud avec éclairage néon. Fonctionne avec 4 piles LR 20. Belle intensité dans sa version 7 watts. Très compacte, discrète dans sa livrée Kaki, étanche et anti-chocs grâce à ses renforts en caoutchouc. On la trouve à 26 ? chez tous les concessionnaires James Baroud. - la lanterne de table Xanlite (55 ?), avec éclairage néon et télécommande. Un beau produit, bien fini et très robuste, qui peut se charger sur secteur mais aussi sur une prise d’allume-cigare. Bien qu’elle soit plus onéreuse que la lanterne citée plus haut, sa surface d’éclairage et son intensité lumineuse sont légèrement inférieures. Si vous préférez plus de puissance pour éclairer votre table de 4 personnes, vous pourrez vous orienter sur la lanterne à gaz Lumostar M 270 PZ (45 ?). Excellent produit, sans doute un des meilleurs dans sa catégorie, on peut utiliser les cartouches à valve du système Easy Clic en version 270 ou 470. L’intensité lumineuse est très puissante, à tel point même, que l’on est souvent obligé d’en baisser la puissance (80 W). Vendue dans un boîtier en plastique, elle est protégée efficacement des chocs. Enfin, si vous devez éclairer une grande tablée (6 à 8 personnes) avec un maximum de puissance, vous pourrez vous dirigez sur la Soleio (59 ?), jusqu’à 95 W de puissance réglable, dans un rayon de 4 mètres. Elle utilise elle aussi des cartouches CV 270. Précaution : si vous vous orientez sur un modèle à gaz, n’oubliez surtout pas de prévoir des manchons de rechange et des cartouches lorsque vous partez à l’étranger L’éclairage de votre bivouac sera encore plus performant si vous utilisez les équipements de type baladeur, à savoir les tubes néons que l’on branche directement sur la batterie, sur une prise allume-cigare ou qui fonctionnent sur accus. Je recommande, les 2 modèles suivants : - la baladeuse James Baroud avec éclairage Led à 3 rangées. C’est une vraie réussite sur le plan de l’intensité lumineuse et de l’autonomie. On peut la placer de partout avec son aimant de fixation (idéal pour poser sur la carrosserie ou tout élément en métal - rechargeable sur allume-cigare et secteur). On la trouve à 45 ? chez tous les concessionnaires James Baroud. - la baladeuse Adventure Light ARB à 95 ? chez Outback Import. Elle ne dispose pas de la même polyvalence d’installation que celle de James Baroud car elle n’a pas d’autonomie et on est limité par le fil d’alimentation que l’on doit laisser branché sur la prise d’allume cigare de la voiture. A ma connaissance, cette baladeuse d’une étonnante fiabilité et d’une robustesse à toute épreuve, représente l’éclairage "le plus cher" du marché actuel.

Les tentes de toit

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Les tentes de toit présentent de nombreux avantages : rapidité d’installation, rapidité de pliage, confort, sécurité et, dans certains cas, meilleure protection aux intempéries. Il y a deux types de tentes de toit : les tentes souples (ou soft tents) et les tentes à coques rigides (hard tents). Les deux grands leaders de la tente de toit sont Zifer et James Baroud. Le premier est italien. Ses produits phares, Maggiolina et Colombus, sont distribués en France par le groupe Narbonne Accessoires, spécialiste du camping car. Le second est franco-portugais. Ses produits sont distribués exclusivement chez les accessoiristes et préparateurs 4x4. Tout de suite après, on peut citer Trekking qui distribue les tentes Oasis (fabrication chinoise) ou la Oyster (fabrication coréenne). Depuis quelques années, d’autres marques ont fait leur apparition avec des produits fabriqués sous diverses licences en Chine ou en Afrique du sud (Howling Moon, Hannibal, Eezy Awn), ces tentes se déclinent uniquement en version souple.

Les tentes de toit à coque rigide Aspect général et volume intérieur

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Sur ce type de tente, la chambre (partie toilée) est insérée entre deux demi-coques profilées. Certains fabricants comme Maggiolina et James Baroud, proposent des modèles équipés de porte-bagages sur lesquels on peut installer un pneu (sans la jante). Petits plus chez James Baroud : la coque supérieure comporte un "aileron", des feux de piste et des aérations extérieures. La solidité de la coque et son poids (fibre polyester, fibro carbone ou poly carbonate) sont essentiels, notamment dans le cadre d’un raid où l’ensemble est très sollicité (vibrations et chocs). Pour l’heure, les coques les plus épaisses et les plus légères sont celles de James Baroud qui utilise un matériau similaire à celui des casques de motos, d’où sa légèreté, avec une densité et une rigidité supérieures aux tentes italiennes. La fiabilité du système de fermeture dépendra de l’implantation et du nombre de points de fermetures équipés ou non de double sécurité. Sur les tentes italiennes, certains utilisateurs ont dû rajouter des fermetures supplémentaires pour éviter l’ouverture intempestive de leur tente. A l’intérieur, les couchages en mousse haute densité et la présence d’un éclairage intégré assureront un sommeil garanti et un confort optimal. Les tentes à ouverture horizontale ménagent un volume égal à celles qui s’ouvrent en portefeuille mais sur ces dernières, la hauteur arrière très largement supérieure offre un meilleur confort surtout lorsqu’on veut se changer dans sa tente.

La toile

La pérennité et le confort de votre tente dépendent en grande partie des matériaux utilisés pour la chambre. Pour que cette dernière soit vraiment performante, il faut prendre en compte la résistance du tissu, la tenue au vent, l’anti-UV, l’imputrescibilité, l’imperméabilité, le renforcement et l’étanchéité des coutures, l’ergonomie des ouvertures et des moustiquaires ainsi que la présence de poches de rangement. Autant d’éléments qui, hélas, n’apparaissent pas toujours sur les fiches techniques des produits. Autre élément à prendre en compte : la gestion de la condensation. La qualité de la toile ne doit pas se limiter à des critères d’étanchéité. Elle se doit d’être optimale en matière d’aération. Le tissu hautement transpirant doit laisser passer l'air dans cet espace restreint, sous peine de se retrouver sous une pluie de gouttelettes. Cette faculté dépendra des performances du tissu, du nombre et de la conception des ouïes d’aération dont vous devrez jouer pour réguler la circulation d’air.


Mise en oeuvre

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Les tentes à coque rigide ont l’énorme avantage de pouvoir se déplier et se replier très rapidement et sans manipulations compliquées… pour autant que le système de mise en oeuvre ne casse pas ! C’est ce qui arrive parfois avec la ? L'Explorer de James Baroud remporte bon nombre de suffrages de la part des grands voyageurs. ? Intérieur spacieux et aéré pour les tentes de toit à coque rigide. ? Les modèles actuels sont assez bien profilés et n'offrent que peu de résistance au vent en roulant. Maggiolina qui utilise encore l’ancien système d’ouverture à manivelle alors que ses concurrents directs n’utilisent plus désormais que l’ouverture automatique. C’est ce que l’on retrouve sur toutes les tentes James Baroud, sur la Oyster de Trekking et même sur la Colombus qui vient pourtant des ateliers de fabrication de la Maggiolina. Sur une Maggiolina, si tout va bien, l’ouverture n’excède pas les 2 minutes. La tente s’ouvre à l’aide d’une manivelle actionnant 2 vis sans fin qui mettent en mouvement 2 croisillons (ou compas) provoquant l’élévation de la partie supérieure. Sur une tente automatique, quelle que soit la marque, l’ouverture s’effectue en moins de 50 secondes. Et, pour le moment, nous n’avons jamais constaté de problème sur ce type de modèle. Soulignons, au passage, que les vérins hydrauliques des tentes James Baroud sont tous assistés par un bras de renfort articulé, ce qui garantit une meilleure résistance aux vents latéraux.

L'échelle

Plus ou moins encombrantes selon leur conception et leur poids, les échelles d’origine sont souvent rangées à l’intérieur de la tente ce qui n’est pas toujours sans conséquence. Premièrement, cela prend de la place mais surtout cela peut déchirer les moustiquaires, la toile de la chambre ou le ciel de toit. Depuis quelques années, James Baroud, livre une housse d’échelle pour protéger l’intérieur de la tente. Mais cela ne règle pas le problème de l’encombrement. Si vous voulez utiliser au mieux votre tente et vous en servir comme d’un coffre de toit additionnel, vous aurez peut-être intérêt à vous orienter sur une autre échelle pliante.

Le matelas

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Elément incontournable du couchage, le matelas se doit d’être suffisamment épais et d’une bonne densité au mètre carré pour vous garantir un confort optimal. Nous n’avons pas testé le matelas de la Oyster mais ceux des tentes italiennes et portugaises sont très confortables.

La garantie

Pas la peine de se lancer dans de longs discours sur la garantie : Zifer offre 1 an de garantie dans certaines conditions et pour certaines parties de ses tentes (voir le site www.zifer.it à la rubrique "guide d’achat - garantie") et James Baroud offre 3 ans de garantie sur toute la tente. Sans commentaire …

Guide d'achat

Pas facile de s’orienter sur tel ou tel modèle de tente sans tenir compte de certains paramètres comme : le prix, la fréquence d’utilisation et le secteur d’évolution. Si vous faites un petit raid par an, à la belle saison, sur une courte durée et sur des pistes tranquilles, les tentes italiennes et coréennes feront très bien l’affaire. Maintenant, si vous faites 2 ou 3 raids par an, sous toutes les latitudes et par tous les temps, orientez vous plutôt sur les tentes francoportugaises. Ce n’est pas pour rien si la grande majorité des préparateurs et bon nombre d’organisateurs voyagent avec ces produits.

Les tentes de toit souples Aspect général et volumes interieur

Équipements & accessoires outdoor : partir bien équipé. Les tentes souples sont à peu près toutes calquées sur le même modèle exceptée la petite Oasis de Trekking qui est vraiment un produit à part. En effet, cette dernière est totalement aux antipodes des autres tentes qui sont certes plus grandes mais qui sont aussi beaucoup plus lourdes, plus longues à installer et surtout plus onéreuses. L’Oasis développe un concept très particulier Quelle que soit leur provenance, les tentes souples sont en deux ou trois parties qui se rabattent les unes sur les autres et qui sont recouvertes par une housse de protection. Au moment de l’installation, il suffit d’enlever la housse et de déplier la tente dont l’une des parties va déborder du toit de la voiture pour se fixer au-dessus du sol grâce à un portique articulé. Les tentes souples présentent certains avantages et, il faut le dire, plusieurs inconvénients : - elles sont moins encombrantes que les coques rigides et elles dégagent plus de place sur le toit pour y mettre du matériel, des jerrycans ou, pourquoi pas, une deuxième tente. Vu leur taille, ces tentes s’installent Elles sont aussi, un peu plus légères que les coques rigides mais avec l’avancée technique de ces dernières en matière de poids (surtout sur les James Baroud), cette différence de poids a tendance à se réduire. sont un peu plus longues à installer ou à replier (de 7 à 20 minutes, suivant les modèles et les conditions climatiques). Elles sont assez fiables dans l’ensemble et, à part la petite Oasis de Trekking, elles offrent un bel espace intérieur. Certaines sont même reliées à des extensions (auvents ou cabines de douche) qui peuvent apporter un plus non négligeable dans le cadre d’une station prolongée. Si l’on passe outre le temps d’installation (qui prend autant de temps qu’une tente classique), les tentes souples présentent un désavantage qui pour certains sera rédhibitoire : quand on les manipule, on ramasse toute la poussière et la boue de la piste.

A propos

HELIOS ORGANISATION,
Culture et Découverte
Une autre vison du 4×4

Impasse des Bancaous
13124 PEYPIN

Nos Horaires

Du lundi au samedi

  • 9h00 - 12h30
  • 14h30 - 19h00

Nous suivre sur facebook

Copyright © 2018 Helios Organisation - Une autre culture du 4X4 - Tous droits réservés

REMARQUE ! Ce site utilise des cookies et autres technologies similaires.

Si vous ne changez pas les paramètres de votre navigateur, vous êtes d'accord. En savoir plus

J'ai compris